Le Figaro Magazine

Humour urbain

Les Glandeurs Nature semblent bien décidés à ne pas rendre la «glande» rébarbative, ces doux dingues toulousains d’origine ou d’adoption, distillent un humour sans faille. Improvisation, comique de répétition et jeu de scène superbement maîtrisé donnent à ces tranches de vie un ton original et décalé.

A. B.

Télérama

Deux loosers sympathiques discutent sur un banc. Qu’ils se chamaillent ou tentent de remplir un dossier pour trouver du travailler (un grand moment !) Les personnages déclenchent d’incoercibles fous rires… On peut apprécier la drôlerie des mimiques, l’absurdité des propos et surtout l’efficacité ravageuse d’un comique de répétition superbement maîtrisé. 

M. BOURCET

Figaroscope

« Dans le genre comique, on voit vraiment de tout. Mais eux, ils sont dramatiquement drôles. On est dans une pièce où le je-m’en-foutisme côtoie la plus grande précision. Si tout est bon pour ne rien fiche, tout est bien pensé pour bien faire rire. Et ça marche… Difficile de s’arrêter de rire. D’autant qu’ils sont excellents tous les deux. »

Jean-Luc JEENER

Dauphiné

Un succès Glandeur nature

« Quel bonheur ces Glandeurs ! Dans la salle, des rires quasi non-stop pendant plus d’une heure. Avec les Glandeurs Nature… plus c’est simple, plus c’est compliqué : Complètement à contre-courant du genre, leur spectacle est un beau pied de nez à la tendance actuelle plutôt élitiste et arriviste. Une pêche d’enfer tout au long du spectacle, une naïveté sympathique et un texte d’une intelligente… bêtise, le public s’est régalé ! Retenez bien leurs noms (eux ne s’en souviennent plus) car ces gars-là ne savent rien faire… mais ils le font « drôlement » bien ! »

Pascale Courtin

« Ah qu’il est doux de ne rien faire quand tout s’agite autour de Néné et Bichoko. Avec leur allure de derniers de la classe, de trentenaires arriérés, ils sont hors norme. Leur grand talent est de faire rire avec des riens, en incarnant des personnages que notre société a volontairement laissés pour compte. Les autres font rire à coup de superlatifs, ils jouent des gagnants, des super héros, des tops de quelque chose. Les Glandeurs sont des perdants, ils ne feront jamais de brillantes études – 10 ans à la maternelle – pas de carrières fracassantes – pas de grands séducteurs non plus ! Il y a du Bourvil et du Fernand Reynaud dans ce spectacle, beaucoup de talent et de modestie. On a envie de dire « Quel duo ! » parce que ça rime avec brio,qu’on se le dise… »

Liens Billetterie

 

LIENS VERS LES BILLETERIES EN LIGNE POUR LES RESERVATIONS :
✓ Café théâtre Côté Rocher à Rocamadour du 19 au 22 juin tous les soirs à 21 heures Réservation 
    ✓ Théâtre le Paris à Avignon du 5 au 27 juillet tous les 
jours à 17 heures  
Réservation / Réservation BilletRéduc
 
Plus d'informations sur les dates de tournée : Cliquez ici .