L’histoire : Note d’intention

glandeursok2 (2)Néné et Bichoko, les Glandeurs Nature sont des idéalistes, des rêveurs, des chômeurs, des losers, des non réussisseurs… Mais ce ne sont pas des tricheurs, des profiteurs ou des parasites. Victimes d’une société qui fustige la nonchalance, ils sont les Pieds Nickelés du 21ème siècle.

Nous avons eu envie de nous attacher à ces personnages parce qu’ils sont à contre courant de la tendance actuelle dans l’humour qui est de proposer des fonceurs, des winners, des personnages omniscients et impertinents auxquels il n’est pas toujours évident de s’identifier.

Nous avons choisi la fragilité, la maladresse, l’imperfection et pourquoi pas une certaine forme de bêtise ordinaire qui nous paraît à la fois plus proche de Monsieur tout le monde et plus riche en ressorts comiques. Nos personnages sont des losers attachants qui provoquent l’empathie par leur obstination à vouloir s’en sortir, mais qui ratent tout ce qu’ils entreprennent. On voudrait certes les voir réussir, mais c’est quand ils ratent qu’ils nous font rire, comme Bip Bip que le Coyote ne parvient jamais à attraper…

L’alchimie particulière entre les deux personnages dépend étroitement de leurs modes d’expression, de la confusion des situations et des non-dits. Néné et Bichoko sont des personnages comiques parce qu’ils n’ont pas conscience de leurs failles et de leurs manques.

C’est d’ailleurs le ciment de leur amitié et leur point commun ; et de leurs innombrables défauts découlent les situations les plus improbables.

Pour construire et donner vie aux personnages, le travail des comédiens s’est attaché à l’étude des cassures de chaque protagoniste. De ces fêlures sont nés le phrasé, le jeu, les attitudes et la relation à deux.

Ainsi nos Glandeurs Nature évoluent dans une réalité cohérente, mais complètement décalée. Ils sont sérieux et sincères, mais décentrés, comme « à côté de la plaque ».

Chacun d’eux a des choses à dire, parfois idiotes ou absurdes, parfois pleines de bon sens. Et quand ils ne disent rien, ça s’entend quand même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>