Le parrain : ARIEL ZEINTOUN

« En l’espace d’une phrase et de trois soupirs, ils m’ont plié en deux (de rire), me laissant secoué de violentes convulsions… sans pitié, ni remords… Méfiez-vous d’eux, ils sont dangereux… Ne vous fiez pas à leur nombre : deux au départ, une armée à l’arrivée… Et pas le moindre adjuvant chimique chez ces gars-là… Alors, un bon conseil : dès que la chasse aux Glandeurs Nature sera ouverte et que vous les aurez au bout de votre lunette, ne les ratez surtout pas. Si vous ne voulez pas vous retrouver pliés en deux… Et ne venez pas vous plaindre. Je vous ai prévenu. » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>