Dauphiné

Un succès Glandeur nature

« Quel bonheur ces Glandeurs ! Dans la salle, des rires quasi non-stop pendant plus d’une heure. Avec les Glandeurs Nature… plus c’est simple, plus c’est compliqué : Complètement à contre-courant du genre, leur spectacle est un beau pied de nez à la tendance actuelle plutôt élitiste et arriviste. Une pêche d’enfer tout au long du spectacle, une naïveté sympathique et un texte d’une intelligente… bêtise, le public s’est régalé ! Retenez bien leurs noms (eux ne s’en souviennent plus) car ces gars-là ne savent rien faire… mais ils le font « drôlement » bien ! »

Pascale Courtin

« Ah qu’il est doux de ne rien faire quand tout s’agite autour de Néné et Bichoko. Avec leur allure de derniers de la classe, de trentenaires arriérés, ils sont hors norme. Leur grand talent est de faire rire avec des riens, en incarnant des personnages que notre société a volontairement laissés pour compte. Les autres font rire à coup de superlatifs, ils jouent des gagnants, des super héros, des tops de quelque chose. Les Glandeurs sont des perdants, ils ne feront jamais de brillantes études – 10 ans à la maternelle – pas de carrières fracassantes – pas de grands séducteurs non plus ! Il y a du Bourvil et du Fernand Reynaud dans ce spectacle, beaucoup de talent et de modestie. On a envie de dire « Quel duo ! » parce que ça rime avec brio,qu’on se le dise… »

Le parrain : ARIEL ZEINTOUN

« En l’espace d’une phrase et de trois soupirs, ils m’ont plié en deux (de rire), me laissant secoué de violentes convulsions… sans pitié, ni remords… Méfiez-vous d’eux, ils sont dangereux… Ne vous fiez pas à leur nombre : deux au départ, une armée à l’arrivée… Et pas le moindre adjuvant chimique chez ces gars-là… Alors, un bon conseil : dès que la chasse aux Glandeurs Nature sera ouverte et que vous les aurez au bout de votre lunette, ne les ratez surtout pas. Si vous ne voulez pas vous retrouver pliés en deux… Et ne venez pas vous plaindre. Je vous ai prévenu. »